L'association GYELTSABJE, à but non lucratif, est un centre d'études la FPMT. Ses objectifs sont - la mise en place de toutes les conditions permettant l'étude et la pratique du Dharma, selon les traditions des écoles tibétaines et plus particulièrement la lignée des Gelougpa, telle qu'elle est enseignée par Lama Zopa Rinpoché - l'organisation d'événements visant à développer l'esprit altruiste - la promotion des échanges culturels pour faire connaître la culture tibétaine.


DERNIERES ACTUALITES



 L' ASSOCIATION GYELTSABJE CENTRE D'ETUDE DE LA FPMT VOUS FAIT PART DU COMMUNIQUÉ ENVOYÉ PAR VENERABLE SANGPO :
 
"Mes chers amis du Dharma, j'ai eu l'accord de mon précieux maître de faire une longue retraite."
"Le lien se fera avec Nicole à partir de ce jour 30 juillet 2020 Nicole: nicole.neveur@gmail.com.
Bien à vous,
THUBTEN SANGPO."

Sa Sainteté le Dalaï-Lama : Le monde devrait s'unir pour une réponse mondiale coordonnée au COVID-19.
En cette période de crise, nous sommes confrontés à des menaces pour notre santé et à la tristesse pour la famille et les amis que nous avons perdus. Les perturbations économiques posent un défi majeur aux gouvernements et sapent la capacité de beaucoup de gens à gagner leur vie.
C'est dans des moments comme celui-ci que nous devons nous concentrer sur ce qui nous unit en tant que membres d'une seule et même famille humaine. En conséquence, nous devons tendre la main aux autres avec compassion. En tant qu'êtres humains, nous sommes tous les mêmes. Nous éprouvons les mêmes peurs, les mêmes espoirs, les mêmes incertitudes, mais nous sommes aussi unis par un désir de bonheur. Notre capacité humaine à raisonner et à voir les choses de manière réaliste et claire nous donne la possibilité de transformer les difficultés en opportunités.
Cette crise et ses conséquences nous avertissent que ce n'est qu'en nous unissant dans une réponse coordonnée et globale que nous pourrons relever les défis d'une ampleur sans précédent auxquels nous sommes confrontés. Je prie pour que nous tenions tous compte de cet "appel à l'unité".
Dalaï-Lama
03 mai 2020

 

 

Lama Zopa Rinpoché offre des conseils pour se protéger du coronavirus

Comme motivation avant de réciter les deux mantras, Rinpoché a dit qu'il était préférable que les gens puissent faire la méthode pour transformer une vie en souffrance en bonheur (y compris l'illumination) , qui est la motivation quotidienne que Rinpoché a mise en place. C'est mieux. Mais si c'est trop, alors faites la motivation lamrim, qui est la première partie de La Méthode jusqu'à la section «Bénédiction du discours». Faites donc au moins cette partie comme motivation avant de réciter les mantras.

  1. Récitez le mantra Vajra Armor, qui est un célèbre mantra pour la guérison. Vous pouvez faire la roue de protection d'armure Vajra entière si vous le souhaitez. Sinon, faites simplement le mantra:

OṂ PADMAŚHAVARI PHAṬ / NÄN PAR SHIG / NĀGANAN / TADYATHĀ / SARVAVIRITA / HANA HANA / VAJRENA RAKṢHA RAKṢHA SVĀHĀ

Une fois que vous avez fini de réciter le mantra, tenez votre main devant votre bouche et soufflez l'air pour qu'il pénètre dans vos narines.

  1. Méditation-Récitation de Manjushri noir

OṂ TRA SÖ / CHHU SÖ / DUR TA SÖ / DUR MI SÖ / NYING GO LA CHHÖ / KHA LA JAḤ KAṂ ŚHAṂ TRAṂ / BÄ PHAṬ SVĀHĀ

Puis à la fin, faites des prières de dédicace:

JANG CHHUB SEM CHHOG RIN PO CHHE
Que la précieuse bodhichitta suprême
MA KYE PA NAM KYE GYUR CHIG
Pas encore née
naisse KYE PA NYAM PA ME PA YI
Que cela ne surgisse pas,
GONG NÄ GONG DU PHEL WAR SHOG
Mais augmente de plus en plus.

GE WA DI YI NYUR DU DAG
En raison de cette vertu, puis-je rapidement
LA MA SANG GYÄ DRUB GYUR NÄ
Devenir un Guru-Bouddha,
DRO WA CHIG KYANG MA LÜ PA
Et diriger tous les êtres transmigrants,
DE YI SA LA GÖ PAR SHOG
Sans exception , à cet état.

En raison de tous les mérites des trois fois collectés par moi, les innombrables bouddhas et les innombrables êtres vivants, que toutes les guerres, maladies, famine, torture, pauvreté et problèmes économiques dans le monde, et tous les dangers de la terre, de l'eau, le feu et le vent soient immédiatement apaisés et que la paix et le bonheur parfaits règnent dans le cœur et la vie de chacun. Puisse le Buddhadharma durer longtemps et que les êtres vivants de ce monde rencontrent le Buddhadharma et atteignent l'illumination le plus rapidement possible.

En raison de tous les mérites passés, présents et futurs collectés par moi et tous les mérites des trois fois collectés par les innombrables bouddhas et les innombrables êtres sensibles, qui sont complètement vides d'exister de leur propre côté, permettez-moi, moi qui suis complètement vide d'exister de mon propre côté, d'atteindre l'état de pleine illumination, qui est complètement vide d'exister de son propre côté, et de conduire tous les êtres sensibles, qui sont complètement vides d'exister de leur propre côté, vers cet état, qui est complètement vide d'exister de son propre côté, par moi seul, qui est complètement vide d'exister de mon propre côté.

 

Scribe: Ven. Holly Ansett, 23 janvier 2020.



Lama Zopa Rimpoché propose aussi la prière suivante au sujet de la pandémie du Coronavirus:

 

 

La Prière libérant les Sakyas de la maladie

 

Tous les êtres, dont le nombre est aussi vaste que l’espace, prennent refuge dans le précieux Maître Bouddha.

Nous prenons refuge dans le Bouddha, le Dharma et la Sangha.
Nous prenons refuge dans l’assemblée des maîtres spirituels, des déités de méditation et des dakinis.
Nous prenons refuge dans la clarté vide de notre propre esprit, le dharmakaya.

 

Cette « prise de refuge » fut donnée par Arya Avalokitèshvara à Ka-nga-pa Pèldjor Chérab qui, lui, la donna au mahasiddha Thangtong Gyèlpo. Par la suite, elle apporta des bienfaits infinis aux êtres transmigrants.

 

(Récitez ces vers autant de fois que possible. Puis, récitez ce mantra des centaines de fois.)

 

Om mani padmé houm

 

Ensuite :
Puissent toutes les maladies qui affligent l’esprit des êtres et résultent du karma et des conditions temporaires, telles que les malfaisances des esprits, les maladies et les éléments, ne plus survenir dans les royaumes du monde.

Puissent toutes les souffrances provenant des maladies menaçant la vie qui, tout comme le boucher menant un animal à l’abattoir, séparent le corps de l’esprit en un seul instant, ne plus survenir dans les royaumes du monde.

Puissent tous les êtres incarnés ne plus être touchés par les maladies aiguës, chroniques et infectieuses dont le nom même suffit à terrifier les êtres comme si on les plaçait dans la bouche de Yama, le Seigneur de la Mort.

Puissent tous les êtres incarnés ne plus être affectés par les quatre-vingt mille types de fauteurs d’obstacles, par les trois-cent soixante esprits maléfiques qui nuisent soudainement, par les quatre-cent-vingt-quatre maladies, etc.

Puissent toutes les souffrances provenant du dérèglement des quatre éléments, privant le corps et l’esprit de tout plaisir, se pacifier totalement et puissent le corps et l’esprit avoir rayonnement et force, jouir d’une longue vie, d’une bonne santé et de bien-être.

Par la compassion des maîtres et des Trois Joyaux, le pouvoir des dakinis, des gardiens et protecteurs du Dharma et par la force infaillible du karma et de ses résultats, puissent toutes ces dédicaces et prières être exaucées dès qu’elles sont formulées.

 

Colophon :
Jadis, une épidémie se propagea dans un grand monastère de la tradition du Glorieux Sakya. Quoi que les maîtres mantriques aient tenté
offrandes de tormas, effigies, médicaments, mantras, amulettes protectrices, etc. rien n’y faisait. Le monastère risquait d’être anéanti. C’est alors que le maître mahasiddha (Thangtong Gyèlpo) accomplit le refuge « Semblable à l’espace », récita quantité de Manis et proclama cette prière appelée « Accomplissement ». Au cours de la récitation de cette prière et en dépendance de son exécution, l’épidémie tout entière cessa immédiatement. Ainsi cette prière fut reconnue comme étant la parole de vajra, irradiant des multitudes de nuées de bénédictions, et fut nommée « La Prière libérant les Sakyas de la maladie ».

Sarvamangalam ! Tiré du livre « La Guérison Ultime » de LamaZopa Rinpoché ed. Vajra Yogini. 




Nouvelles de la FPMT
Nouvelles de la FPMT